Chronique policière: l’autonomie de la police

3 mars 20150 Commentaire

Chronique Copwatch par Gaëtan à retrouver dans l’AlterJT du 26/02/2015 (n°18)

Cette semaine, nous nous interrogerons sur les marges de manœuvre des agents de police à la base de l’institution. Nous verrons que loin d’être de simples exécutants de leurs supérieurs, ils contribuent à orienter les stratégies policières, les pratiques, par les adaptations de leur travail qu’ils sont obligés d’opérer sur le terrain. Or nous verrons que ces adaptations ne vont pas toujours dans un sens très « républicains ».
(Petite précision : un « bâton » est une infraction constatée, un fait élucidé et une mise à disposition à l’officier. Les délits donnant le plus lieu à des « bâtons » sont les outrages et rebellions, les infractions à la législation sur les stupéfiants…)

Pour aller plus loin concernant les possibles liens entre des policiers et des milices de droite :
http://reporterre.net/Sivens-les-milices-pro-barrage
http://antifasciste-nantes.blogspot.fr/2014/11/nantes-1er-novembre-lextreme-droite.html

Pin It

Dans: Chronique policièreChroniques
Taggé:

Laissez un commentaire

Retour en haut