Une pêche durable est-elle possible ?

7 octobre 20150 Commentaire

Même si en mars 2015, l’Assemblée Nationale a refusé d’interdire par 16 voix contre 12 le chalutage en eau profonde comme le proposaient les écologistes, Ségolène Royal préférant des mesures européennes plutôt que seulement françaises sur les divers type de pêche, l’association Bloom était présente à Alternatiba pour relancer sa campagne « Pêche profonde ». Grâce à eux, nous avons appris que pour 3 poissons pêchés, plus de 100 espèces sont sacrifiées et rejetées mortes à la mer. Parmi elle, des espèces menacées d’extinction.
Rejoignons-les et et découvrons également le stand de Poiscaille, le circuit court des produits de la mer à Paris.

Plus d’infos sur Bloom et sa pétition sur : bloomassociation.org
Le site de Poiscaille : poiscaille.fr

Un reportage d’Estelle Brattesani (Femme-Tambour)

Extrait de l’AlterJT #73

Pin It

Dans: AlimentationDroits des animaux
Taggé:

Laissez un commentaire

Retour en haut